AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Celui qui se tient sur le pont (courte nouvelle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chlotwist
papoteur suprême
papoteur suprême
avatar

Nombre de messages : 384
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Celui qui se tient sur le pont (courte nouvelle)   Sam 8 Oct à 14:24

Coucou tout le monde !

Je poste pas souvent en ce moment, désolée... En tout cas je viens dans ce poste solliciter votre avis de lecteurs ^^ : en effet je fais partie de la rédaction du journal de mon lycée, et j'ai appris que je pouvais éventuellement proposer des courts récits à publier... J'adorerai, mais je sais pas trop si... Enfin voilà quoi ^^". Voici donc un récit que je pensais éventuellement proposer, juste pour que les rédacs en chef se fassent une idée... Z'en pensez quoi ?

Celui qui se tient sur le pont

Il se tient sur le pont, droit sous la pluie qui le fouette négligemment, dans la valse gracieuse des larmes du ciel. C’est un homme, à coup sûr, et ses yeux étincellent en cette morne journée d’automne.

Il n’y a presque personne dans les rues. Le mauvais temps garde les gens frileux cloîtrés chez eux, au chaud, coupés de cette vie qui se déroule dehors, sans eux. Tant pis.

Celui Qui Se Tient Sur Le Pont est la vie. Les battements de son cœur résonnent dans le silence, martelant son existence comme autant de tambours de guerre. Il a déclaré la guerre et sa silhouette tout entière rugit dans le brouillard.

Une femme passe rapidement, cachée sous un parapluie noir, étrange chauve-souris qui trottine dans les flaque et qui disparaît dans un ultime clapotement de ses hauts talons, se précipitant vers un rendez-vous professionnel, ou peut-être un amant.

Celui Qui Se Tient Sur Le Pont est en guerre. C’est un héros contemporain, avec des yeux de braise, de folie et de rage, rage contre quoi, rage contre tout. Il est en guerre contre ses semblables, contre cette foule fade cantonnée dans son chez-elle sans couleurs. Il est en guerre contre l’indifférence, les passions faussées et l’hypocrisie, et contre cette étroitesse dans laquelle tous se confinent, cette étroitesse dans laquelle tous étouffent.

Dans les maisons, de part et d’autre du pont, tout est calme. La pluie fait chanter les vitres, mais peu s’en soucient. C’est si habituel, le chant de la pluie… Personne aux fenêtres, alors qui sait ce qui se passe à l’extérieur ? Cela n’a que peu d’importance, au fond.

Le cœur de Celui Qui Se Tient Sur Le Pont est une plaie béante. La fleur pourpre est éclose en son âme, l’or rouge coule dans ses veines. Il est immobile mais son corps vibre comme l’unique corde d’un instrument sauvage, inconnu dans nos contrées placides.

Un chat blanc et roux, effarouché par les perles humides et froides qui tombent sans discontinuer des nuées obscurcies, se précipite en miaulant sous un porche. Tout en se léchant avec application, il darde son regard vert sur l’ombre hantée du pont, puis ferme les paupières, dédaigneux soudain.

Celui Qui Se Tient Sur Le Pont est trempé. Ses vêtements lui collent à la peau, gorgés de larmes glacées, et ses cheveux retombent comme des algues sombres sur ses joues exsangues. Mais les frissons qui le parcourent ne sont pas dus au froid… La fièvre l’habite, il est brûlant et brûlé en plein mois de Novembre.

Une voiture roule sur le pont. Ses essuie-glaces font un bruit qui évoque le battement des ailes d’un oiseau, mais ce n’est qu’une illusion. Tout n’est qu’illusion. Le chauffeur ne fait pas attention à cette silhouette qui ne tressaille pas lorsque les roues l’éclaboussent d’une eau salie, polluée.

Le monde est la douleur de Celui Qui Se Tient Sur Le Pont, le monde est sa torture. Il est un ange déchu, tombé du ciel comme cette pluie qui pleure depuis le matin déjà, tombé du ciel un jour d’orage. Ils errent parmi les hommes, ces anges meurtris, ces anges sans ailes. Ils sont les hommes.

Dans une maison, quelque part, sur une rive ou sur l’autre, une bouilloire siffle. Un bébé geint doucement. Une maman s’énerve après ses enfants turbulents. Instant quotidien, doux de banalité, et rien n’a d’importance. Il n’a qu’à sauter, cet être étrange sur le pont… Après tout, qu’est-ce que ça fait ?

Une larme coule sur la joue creuse de Celui Qui Se Tient Sur Le Pont. Mais cela ne se voit pas, parce que sa perle de tristesse se mêle à celles du ciel, et qui saurait faire la différence ? Ses mains se crispent sur la rambarde si froide, glissante d’eau, jusqu’à ce que ses jointures en blanchissent. Il renverse la tête en arrière, ses yeux sont ceux d’un fou, et il hurle, il hurle son désespoir, il hurle sa vie, il hurle sa rage, il hurle son amour… Son cri franchit les barrières des murs, perce les murailles de l’indifférence, résonne dans chaque cœur… Son cri s’élève jusqu’aux nuages d’argent.

C’est ici. C’est ici qu’elle est montée, ici qu’elle s’est dressée, frêle fleur sans goût de vivre. Elle a grimpé sur cette rambarde, celle-ci précisément, et puis elle s’est envolée. En vérité, elle n’a presque pas fait de bruit, puis elle était trop mince pour faire beaucoup de vagues.

Celui Qui Se Tient Sur Le Pont lui a promis de vivre. Alors il fait demi-tour lentement, la tête baissée, recroquevillé sur son chagrin. La guerre vient tout juste de commencer, mais il la gagnera. Il la gagnera, cela aussi, il le lui a juré.

Sur le pont désert, un à un, les lampadaires s’allument. La pluie tombe. La nuit aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LordFaffner
Général
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : A harvard, Pavillon lovel, 2em etage, Là sur le canapé ^^
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Celui qui se tient sur le pont (courte nouvelle)   Sam 8 Oct à 14:30

Le jour ou je rédige un truc comme ça... hé bas
C'est vrément trés bien !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waterlilly
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2002
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Celui qui se tient sur le pont (courte nouvelle)   Sam 8 Oct à 20:32

c'est vraiment magnifique chlo. tout ce que tu écrit est vraiment génial et ça me donne des frisson de le lire.
je pense que tu ne dois pas hésiter à proposer ce texte dans le journal de ton lycée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/waterlilly
Chlotwist
papoteur suprême
papoteur suprême
avatar

Nombre de messages : 384
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Celui qui se tient sur le pont (courte nouvelle)   Sam 8 Oct à 22:56

Merciiiii

waterlilly a écrit:
ça me donne des frisson de le lire

Il me paraît difficile de faire plus touchant compliment... Savoir que j'arrive à faire passer un peu d'émotion par mes écrits, voilà tout ce que je souhaite, et si tu as frissonné en le lisant, j'en pleurerais presque d'émotion ^^".

Pour le présenter, j'hésite un peu à vrai dire... Peur qu'il ne convienne pas. Mais vos avis me font très plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LordFaffner
Général
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : A harvard, Pavillon lovel, 2em etage, Là sur le canapé ^^
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Celui qui se tient sur le pont (courte nouvelle)   Sam 8 Oct à 23:21

hésite pas et meme si sa convien pas c'est parfait on peu rien dire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chlotwist
papoteur suprême
papoteur suprême
avatar

Nombre de messages : 384
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Celui qui se tient sur le pont (courte nouvelle)   Mer 12 Oct à 14:35

J'ai osé... Et je vais être publiée

Le professeur rédacteur en chef a dit qu'elle était superbe, l'élève rédacteur en chef de même, et si j'ai bien compris je pourrais avoir une page par numéro pour une nouvelle à chaque fois

Je suis heureuuuse, merci de m'avoir encouragée à le faire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waterlilly
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2002
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/04/2005

MessageSujet: Re: Celui qui se tient sur le pont (courte nouvelle)   Mer 12 Oct à 14:46

whaou c'est super ca!!
j'étais sure que ca allait marcher! BRAVO

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.doctissimo.fr/waterlilly
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celui qui se tient sur le pont (courte nouvelle)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celui qui se tient sur le pont (courte nouvelle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Lifted Veil, une courte nouvelle de George Eliot
» Petite nouvelle inventée
» La seconde et courte vie de Bree Tanner
» Où le regard ne porte pas, d'Abolin et Pont
» La vie est trop courte pour lire de mauvais livres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
waterlilly :: Créateurs en herbe :: Créations persos :: textes, poèmes...-
Sauter vers: